Chinois au chocolat

Publié le par AudrEe

 

Haut les coeurs ! Pas si mal pour ma première brioche. C'est mouah qui l'est faite, hi hi !

 

 

Chinois-chocolat02.jpg

 

A force de voir fleurir les chinois sur les blogs, j'ai fini par m'y mettre. Fallait bien que je m'attaque aux viennoiseries tôt ou tard !

Je me suis arrêté sur le Chinois au Chocolat et copeaux de caramel, de Piment Oiseau, en supprimant simplement le caramel.

 

 

Chinois-chocolat01.jpg

 

Finalement, je me suis pas trop mal débrouillé, et j'ai même pas trouvé le temps long pendant le pétrissage. C'était par ailleurs la première fois que je réalisais une crème pâtissière. Innovation totale !

 

Par contre, faut vraiment bloquer son après-midi... ^^ Mais ça valait le coup !

 

Chinois-chocolat01-copie-1.jpg

 

Temps de repos : 2h + 1h / Temps de cuisson : 30 minutes

 

Ingrédients :

 

Pour la pâte :

260g de farine

25g de sucre + 1 cc

10 cl de lait (demi-écrémé pour moi)

55g de beurre (doux)

13g de levure fraîche (fournie par Pâpatissier)

1 oeuf

1/2 cc de sel

 

Pour la crème pâtissière :

2 jaunes d'oeuf

30g de sucre

13g de Maïzena

20cl de lait (demi-écrémé pour moi)

Extrait de vanille (que j'ai oublié... fallait bien que je me loupe quelque part !)

 

Pour la garniture :

150g de chocolat pâtissier (fournie par Pâpatissier)

10cl 5 cl de lait (demi-écrémé pour moi)

1 càs de sucre

 

Préparation :

 

Pour la pâte :

 

1) Mélangez la farine tamisée avec les 25g de sucre et le sel.

2) Faite chauffer 5cl de lait au micro-onde pour pouvoir y faire fondre le beurre.

3) Emiéttez la levure dans un bol. Faites tiédir le restant du lait (super pas trop chaud pour ne pas tuer la levure), versez sur la levure et ajoutez la cuillère de sucre et mélanger pour faire fondre la levure.

4) Battre l'oeuf.

5) A la farine/sucre/sel, rajoutez : le beurre, la levure, et l'oeuf battu.

6) C'est le moment de pétrir (si vous êtes équipiez : la chance ! Sinon, équipez-vous de vos menottes) : pétrissez la pâte pendant 10 bonnes minutes.

7) Formez une boule avec la pâte que vous mettrez dans un saladier. Couvrez de papier film et laissez gonfler pendant 2 heures à température ambiante (Personnellement, j'ai couvert d'un linge propre, j'ai mis le chauffage dans la salle de bain, et j'y ai laissé mon saladier... Système D !)

 

Pendant ce temps, préparez la crème pâtissière :

 

1) Mélangez les jaunes d'oeuf avec le sucre. Ajoutez la maïzena (que j'ai tamisé). Bien mélanger au fouet.

2) Portez le lait à ébulition. Le rajoutez progressivement à l'oeuf/sucre/maïzena tout en continuant de fouetter.

3) Transvasez le tout dans la casserole et remettre sur feu doux pour faire épaissir (dès que la chimie a opéré, j'ai illico retiré ma casserole du feu).

4) Mettre dans un saladier pour laisser refroidir, et ajouter l'extrait de vanille (étape que j'ai zappé...).

 

Les deux heures de passées :


1) Vous avez le droit de tabasser votre pâte, à grand coup de poing (j'y suis allée tellement fort que mon poing à bien failli traverser la pâte et finir sur la table... mais quand j'ai vu ça, j'me suis calmée ^^) pour "dégazer".

2) Farinez votre plan de travail. Etalez votre pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie de façon à obtenir un rectangle de 25X40 cm (si si j'ai mesuré ! C'était presque ça, hormis que mon rectangle n'était pas tout à fait rectangulaire).

3) Tartinez la pâte de crème pâtissière (je me suis servie d'un couteau rond, comme pour les tartines ^^). Veillez à égaliser au mieux.

4) Avec un bon couteau, réduisez le chocolat en petits morceaux, et parsemez-les sur la crème pâtissière.

5) Roulez (sur la largeur pour obtenir un boudin plus long !) bien sérré.

6) Découpez en 8 ou 6 tronçons (4 pour moi).

7) Chemisez un moule à manqué, et déposez-y les tronçons, debout, en rosace et bien espacés. Ils vont gonflés et se rapprocher.

8) Laissez reposer une heure à température ambiante (si si je l'ai remis dans la salle de bain. Mais j'avais éteint le chauffage ^^).

 

Allez, on cuit !


1) Préchauffez le four à 200°. Prévoyez une grande feuille de papier alluminium.

2) Mélangez le lait avec le sucre, et, à l'aide d'une cuillère à soupe, versez-le sur la brioche.

3) Enfournez pour 30 minutes.

Alors, Piment Oiseau disait de vérifier 10 minutes avant la fin de la cuisson de vérifier si ça ne dorait pas trop et de couvrir dans ces cas là. J'aurais du couvrir avant (j'sais pas si c'est mon four qui est trop puissant ou quoi...), c'était trop cuit à mon goût sur le dessus.

Quand c'est cuit, laissez refroidir sur une grille.

 

 


Verdict ? Un poil trop cuit à mon goût, bien que mon chéri s'efforce à me dire le contraire. J'ai pourtant suivi à la lettre les instructions ; je pense que mon four est trop puissant, je me fais avoir tout le temps !

Sinon, question dégustation : moelleuse, crémeuse, chocolatée, pour sûr, j'en referai, je me suis éclatée à la préparer, j'aurai jamais cru, moi qui suis tellement peu patiente.

Le chinois, vous ne pouvez pas le laisser passer, vous êtes obligés d'essayer !

Publié dans Boulange & Brioches

Commenter cet article

Sylvie Art de Vivre 21/05/2011 21:45


J'adore ton nouveau bandeau avec les fruits qui volent cela fait bien de saison


AudrEe 22/05/2011 11:54



Merci bien Sylvie, je n'arrive jamais à conserver la même bannière, j'ai toujours envie de changer ^^



Christelle Voyage-Culinaire 21/05/2011 19:10


Je t'en pique un bout pour mon petit dèj de demain ^ - ^ Bisous


Pauline 21/05/2011 17:21


Magnifique pour une 1ère!!! ^^


AudrEe 21/05/2011 17:40



Et ce n'est qu'une première mouark mouark ^^



Heart Of Wild 21/05/2011 17:15


J'ai du mal avec les pâtes levées/briochées moi, ça finit jamais comme je veux, mais il faudrait que je me lance aussi, d'abord une version toute simple à la crème pâtissière..


AudrEe 21/05/2011 17:37



C'est bien pour ça que j'ai choisi cette version. Honnêtement, je m'y suis lancée sans trop y croire (pour pas trop être déçue^^), mais finalement, ma pâte dans la salle de bain avec le chauffage
a bien levé^^



EmilieRD 21/05/2011 14:40


C'est une vienoiserie dont je raffole!


AudrEe 21/05/2011 17:40



J'ai effectivement fini par comprendre pourquoi autant de blogueur le confectionnait ^^