Pour le dessert

Dimanche 5 juin 7 05 /06 /Juin 08:00

C'est parti d'une panna cotta aux carambars vue sur Vie Pratique Gourmand. Je n'étais pas satisfaite du résultat et fermement décidée à recommencer...

 

Un petit barbecue (le premier de l'année !) en ce jeudi de l'ascension, et c'était l'occasion de pouvoir réajuster la recette :

 

 

 

Panna-Cotta-Carambar01.jpg

 

 

 

Temps de repos minimum 3 heures - Temps de préparation : environ 15 à 20 minutes

 

 

Panna-Cotta-Carambar03.jpg

 

 

 

 

Ingrédients pour 8 verrines :

 

25cl de crème liquide entière

20cl de lait demi-écrémé

15 carambars

2g d'agar-agar*

 

*j'aime bien prendre Vahiné, les sachets font déjà 2g.

 

 

Préparation :

 

Découpez les carambars en petits morceaux. 

Versez la crème et 15 cl de lait dans une casserole. Réservez les 5 cl de lait restant à température ambiante.

 

A feu doux, mettre à fondre les carambars dans le lait/crème. Une fois que les carambars sont convenablement fondus, délayez l'agar-agar dans les 5cl de lait restant et versez le tout dans la casserole. Augmentez légèrement le feu, bien veillez à ce que l'agar-agar fonde en mélangeant régulièrement.

Maintenir à ébullition pendant 2 bonnes minutes, sans cesser de mélanger (ni quitter sa casserole des yeux).

Versez le tout dans des verrines. Atteindre qu'elles aient complètement refroidies avant de les filmer et de les placer au réfrigérateur pendant minimum 3 heures.

 

De mon côté, je les ai préparé 24 heures à l'avance.

 

 

 


Verdict ? Cette version est relativement plus gourmande. Je les ai servi dans des petites verrines, histoire de pouvoir déguster aussi la tropezienne au chocolat de pâpatissier :

 

Panna-Cotta-Carambar02.jpg

 

 


Je vous met avant/après :

 

1er essai : (beaucoup plus de crème liquide, deux fois moins de carambars)

Panna-cotta-carambar01.jpgPanna-cotta-carambar02.jpg

 

 

C'est mieux comme ça non ? Avec, deux fois plus de carambars, 3 fois moins de crème et avec du lait :

Alors, vous en pensez quoi ? - Par AudrEe - Communauté : Cuisine Légère et Gourmande - Voir les 14 commentaires
Vendredi 13 mai 5 13 /05 /Mai 08:00

Pour conclure un bon petit repas en famille, après la Cocotte de Porc & Pommes au Cidre, on se fini aux pommes (aux fruits, plus exactement !) avec ce dessert simple et gourmand.

 

La recette du crumble provient de l'une de mes dernières acquisitions :

 

"Mes Meilleurs Recettes", Christian Constant


C-constant-mes-meilleures-recettes.jpg

 

Temps de préparation : 5 minutes - Temps de repos : 1 heure - Temps de cuisson : 12 minutes

 

 

Crumble-aux-Pommes---Poires.jpg

 

 

Ingrédients pour 3 personnes :

- 1 belle pomme golden

- 1 belle poire commice rouge mûre

- 30g de beurre + un peu plus pour le moule

- 30g de farine

- 30g de poudre d'amande

- 30g de sucre + un peu plus pour le moule

- 1 pincée de sel

 

Préparation :

 

A l'avance : coupez le beurre en petits dès et le mélanger avec le sucre avec le bout des doigts. Ajouter la farine tamisée, la poudre d'amande et le sel. J'ai malaxé jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte friable.

Laissez reposer une heure au réfrigérateur.

Le moment venu : préchauffez le four à 210°.

Lavez, découpez pomme et poire en lamelle assez fines.

Beurrez des mini-cocottes que vous saupoudrerez légèrement de sucre.

Surperposez des étages de pomme et de poire jusqu'à épuisement des fruits.

Sortez la pâte à crumble du réfrigérateur, et l'émiétter à l'aide d'une fourchette. Disposez la pâte émiéttée dans les mini-cocottes.

Enfournez pendant 12 minutes.

 

Personnellement, j'ai enfourné au moment de l'apéritif. Ensuite, j'ai éteins mon four en y laissant les crumbles mais en gardant la porte du four ouverte. Le four de considérablement refroidi, j'ai réduit l'ouverture de la porte et au moment du dessert, contenu et cocotte étaient encore relativement chaud ! Encore de quoi se brûler la langue .

 

 


Verdict ? Poire et pomme ne faisaient plus qu'un http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/110e02c7.gif. Elles se sont transformées en compote moelleuse mais toujours consistantes. Cela ajouté au crumble croustillant, c'est renversant !

La recette du crumble de Christian Constant est justement dosée : ni trop sucrée, ni pas assez (j'en ai goûté qui était vraiment trop sucrée, ce qui n'est pas forcément agréable en bouche).

Alors, vous en pensez quoi ? - Par Phoen - Communauté : Des Recettes simples - Voir les 9 commentaires
Dimanche 24 avril 7 24 /04 /Avr 07:00

Ce mois-ci, je participe au à la ronde interblog (#16)

C'est ma première fois ! Je suis super excitée !

 

 

http://rondeinterblog.wolforg.eu/wp-content/uploads/2011/03/logo2.png

(Cliquer sur le logo pour accéder au site)

 

 

 

Pour la petite histoire, c'est à Marie (La Cuisine de Marie) à qui revient de piocher chez moi, et à moi de piocher chez Gaby (Q-E-zine).

 

Le blog de Gaby étant à forte connotation sucrée, il me paraissait évidement de choisir l'une de ses adorables gourmandises.

 

Et ça tombait bien : pour l'anniversaire de ma belle-soeur, je me suis portée volontaire pour apporter le gâteau.

 

J'ai choisi le Marbré Italien, déjà pour l'originalité du style, mais aussi parce qu'il s'accomoderait à toutes les papilles.

 

La recette originale : Q-e zine


 

Marbre-Italien-3.gif

 

 

Ingrédients pour un beau gâteau :

 

3 oeufs

75g + 75g de sucre

190g de farine

62 ml d'huile neutre

62 ml de lait ou d'eau (lait 1/2 écrémé pour moi)

2 càs de cacao amer

1/2 sachet de levure

vanille liquide (pas mise)

 

Marbre-Italien-1.jpg

 

Préparation :

 

Séparer les blancs des jaunes d'oeuf (réserver les jaune au frais). Battre les blancs en neige avec 75g de sucre, bien ferme (j'étais plutôt satisfaite des miens !). Réserver au frais.

Battre les jaunes avec les 75g de sucre restant. Il est conseillé 8 à 10 minutes. J'ai joué les bonnes élèves (et surtout je ne voulais pas louper mon gâteau !) et compter 10 minutes top chrono ! Je crois que cette étape sert surtout à faire fondre le sucre. Ensuite, verser l'eau ou le lait.

Tamiser la farine avec la levure, et les ajouter (je l'ai fais en deux fois) aux jaunes d'oeuf/sucre, et enfin ajouter l'huile. A cette étape, vous devez obtenir une pâte compacte et collante (ouf ! C'est bon pour moi jusque là...).

Diviser la pâte en deux parties à peu près égales. Dans l'une (la plus conséquente), mélanger le cacao. Vous pouvez aromatiser l'autre à la vanille (pas fait).

Préchauffer le four à 180°. Chemiser le moule.

A l'aide d'une cuillère à soupe, faire s'alterner les couches de pâtes en commencant par le milieu (je suis restée bête devant la pâte qui s'étalait tranquillement, couche par couche, au fur et à mesure que j'en rajoutais..).

Je me suis aidée de cette page pour procéder : http://www.papillesetpupilles.fr/ (blog d'où Gaby a tiré la recette).

Enfin, enfourner pour 25 minutes et, ce temps d'imparti, éteignez le four et laisser encore le marbré dans le four éteint pendant 10 minutes.

Attendre qu'il est refroidi avant de le démouler.

 

[Notes] J'ai utilisé un moule à charlotte d'environ 16 cm de diamètre. En allant me renseigner sur le blog où Gaby avait pêché la recette, l'auteur précisait que plus le moule est grand, plus le gâteau serait moelleux. J'avais dans l'idée au départ d'utiliser un moule à manqué de 22cm de diamètre, puis en évaluant mal les quantités obtenues dans mon récipient (je craignais que le moule ne soit pas assez haut), j'ai préféré prendre le moule à manqué, d'un diamètre plus réduit, mais plus haut.

 

 


Verdict ? Tout le monde a apprécié (ouf !). Les marbrés sont, au regard des mes papilles sucrées, pas assez sucré à mon goût mais mon chéri en a redemandé alors évidement, j'en referai ! J'étais satisfaite de la jolie couleur ambrée mais également des motifs à l'intérieur (à table on s'est amusé à essayé d'y deviner des formes à la manière des tâches d'encre).

 

Alors, merci Gaby et merci la Ronde !

 

Marbre-Italien-4.gif

Alors, vous en pensez quoi ? - Par Phoen - Communauté : 1...2...3...Miam Miam - Voir les 39 commentaires
Lundi 18 avril 1 18 /04 /Avr 08:00

 

Souvent le dimanche, je m'invite à manger chez papy... Cette fois-ci, j'ai suggéré d'apporter le dessert, et comme je sais qu'il est friand de banane, j'ai pu réaliser cette recette coup de coeur, vu sur Alter Gusto.

 

 

Gateau-choco-blanc-banane-pignons03.jpg

 

 

 

Temps de préparation : 15 minutes - Temps de cuisson : 25 minutes

 


 

Gateau-choco-blanc-banane-pignons.jpg

 

La qualité des photos est vraiment médiocre... je suis une piètre photographe...

 

Ingrédient pour un moule à manqué de 22 cm de diamètre :

- 220g de bananes (2 1/2 moyennes)*

- 100g de farine

- 50g de sucre roux

- 1 cuillère à thé de gingembre moulu

- 125g de chocolat blanc

- 1 cc de levure

- 2 oeufs

- 40g de pignons (2 poignées pour moi)

 

*ma balance m'a laché... en attendant de recevoir la nouvelle, je quantifie à l'oeil... hm, hm.

 

 

Progression :

 

Torréfier les pignons

(Je considère qu'ils le sont dès lors où se dégage leur arôme).

Râper le chocolat blanc

(J'ai utilisé mon nouveau jouet que m'a gentiment offert ma copinou Vivi, une spatule pour faire des copeaux de chocolat, génial !)

Préchauffer le four à 180°.

Dans un saladier, tamiser ensemble farine, levure et gingembre.

Pelez les bananes et les écraser à l'aide du presse purée.

Dans un autre récipient, battre ensemble l'oeuf et le sucre. J'ai ensuite rajouter progressivement la purée de banane toute en continuant à battre.

Rajouter la farine/levure/gingembre. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. 

Terminer par le chocolat et les pignons.

Chemisez le moule pour y déverser la prépapration et enfourner pour 25 minutes.

 

De mon côté, j'ai réduis la température à 170°, et les 25 minutes de cuissons ont largement suffit.

 


 

Gateau-choco-blanc-banane-pignons04.jpg

 

 

Verdict ? Papy qui pour sa santé fait très attention à son régime alimentaire, s'en est même resservit par "gourmandise". Quelle fierté !

Le chocolat blanc apporte une texture et un goût qui n'ont pas leur pareil... je crois que je vais l'adopter ! Par contre, si c'était à refaire, je concasserai les pignons ou alors je les rajouterai sur le dessus juste avant d'enfourner.

Alors, vous en pensez quoi ? - Par Phoen - Communauté : 1...2...3...Miam Miam - Voir les 10 commentaires
Vendredi 8 avril 5 08 /04 /Avr 08:00

Ultra basique, pratiquemment improvisé, mais réussi ! C'est l'essentiel !

 

 

 

 

LA TUERIE !!

 

 

 

Il y a quelque temps, au rayon frais, je suis tombée par hasard sur le fromage Philadelphia au rayon frais chez Casino (d'ailleurs, il y avait une sacrée gamme). Ni une ni deux, je me jette sur le rayon, et je le jette dans mon candie. Depuis le temps que je le vois défiler sur les blogs, ce fameux fromage, je ne pouvais pas laisser passer l'occasion.

 

Impossible de concilier ingrédients dans mon placard avec une recette, ni de la blogo, ni des magasines que j'ai à la maison.

J'me suis lancée au pif (j'ai d'ailleurs même pas mis tous les ingrédients prévus), en songeant que suivant le résultat, je rectifierai le tir la prochaine fois.

 

 

 

 

Cheese-Cake-1er-02.jpg

 

 


 

 

Temps de préparation : 15 à 20 minutes - Temps de cuisson : 1 heure - Temps de repos : idéalement 24 heures

 

 

Ingrédients :

 

150g de Philadelphia (soit un paquet)
300g de fromage blanc 0%
110g de sucre semoule
2 sachets de sucre vanillé
24 biscuits thé LU*
70g de beurre
3 oeufs

 

Prévoir un moule à bord assez haut (genre à charlotte)

du papier sulfurisé

et le mixer

 

*mon amoureux a dit que c'était les meilleurs

 

 Cheese-Cake-1er-01.jpg

 

Préparation

 

Commencer par chemiser le moule avec du papier sulfurisé.

 

Réduisez en poudre les biscuits dans le mixer. Faites fondre le beurre rapidement au micro-onde, et mélangez-le avec la mixture de biscuits (personnellement, j'ai trouvé plus aisé de mélanger avec les mains).

 

Tapissez  le fond ainsi qu'en bordure du moule avec ce mélange jusqu'à son épuisement. Placer au réfrigérateur en attendant de préparer la suite.

 

Préchauffer le four à 150°.

 

Dans une jatte, détendre au fouet le Philadelphia dans le fromage blanc.  Vous obtenez une texture crémeuse.

Ajouter en plusieurs fois le sucre ; mélangez bien jusqu'à ce qu'il est bien fondu et rajouter, un part un, les oeufs (à chaque fois il faut qu'ils soient correctement intégrés).

 

Terminer par le sucre vanillé.

C'est le moment de sortir votre moule du réfrigérateur pour y verser l'appareil au fromage. Enfourner pour 1 heure (au planté du couteau, la lame doit ressortir tout juste humidifiée).

 

Laissez le cheese cake refroidir avant de le placer au réfrigérateur. En consultant de nombreux blogs, j'ai retenu qu'il fallait l'entreposer au frais idéalement 24 heures avant de le démouler (et de le déguster !^^).

 

 

 


 

Verdict ? LA TUERIE ! A la première bouchée, j'ai d'abord été surprise par la légèreté et la fraîcheur de la texture ; ensuite, ça m'a tout de suite fait penser au Fiadone, un gâteau Corse extra, mais là, sans la brousse et sans le goût du citron. En conclusion, ça m'a terriblement donner envie de tester des variantes ! A suivre...

 

 

 

 

L'alléger C'est possible ! Vous pouvez zapper la base biscuitée (ou préparer une pâte brisée allégée), comme remplacer le Philadelphia par un fromage crémeux moins calorique.

En consultant la composition nutritionnelle du Philadelphia, j'ai trouvé que c'était pas si pire : 265 kcal pour 100g (soit 398 kcal les 150g). Le seul bémol, c'est que les lipides primaient (11%). Toujours plus léger que le mascarpone, mais plus lourd que la ricottta.

Alors, vous en pensez quoi ? - Par Phoen - Communauté : Des Recettes simples - Voir les 11 commentaires

Derniers Commentaires

Partager

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés