Galette de pomme de terre & romarin

Publié le par Phoen

Recette de tous les jours facile - Temps : environ 10 min de cuisson + 20 - 25 min au four

 

patates.jpg

(Désolée si je n'ai pas pris la peine de photographier mes galettes... Dès que j'en refais, je les diffuse, fois d'Audrey !)

Malgré la facilité de s'en procurer, j'ai réalisé qu'il était très rare que je cuisine des pommes de terres... Peut-être parce que "fraîches", elles réclament du temps à la cuisson.

Un tord, je dois l'admettre.

D'abord, intégrer la pomme de terre est un excellent moyen de varier les apports en féculents. Les pâtes, le riz, le blé et tutti quanti, on n'en a pas forcément envie.

D'ailleurs, la pomme de terre se congèle très bien et peut-être consommer sous tellement de formes qu'il faudrait plusieurs pages pour les recenser dans leur intégralité.

N'oublions pas qu'il en existe plusieurs variétés à adapter au plat cuisiné.

Plus calorique que la plupart des autres légumes (environ 81 kcal /100 g avec peau et cuite à la vapeur), pas si calorique que ça quand on résonne en terme de féculent : à noter que 100 g de pâtes cuites équivaut à 116 kcal.

Faible teneur en lipide (0.1 g/100 g) mais source notable en potassium (379 mg/100g).

Pourquoi s'en priver ? La pomme de terre devient nutrionnellement moins intéressante transformée en frite, en pomme dauphine ou rissolée (je n'affiche pas les calories sinon quelques uns vont faire une attaque et se ruer sur le congélo pour jeter à la poubelle certains surgelés...), la palme revient aux chips (504 kcal à partir de 100 g de patate) mais là je ne vous apprends rien.

A noter que la pomme de terre devient vraiment calorique directement transformée. Intégrée à un plat cuisiné elle conserve ses atouts nutrionel par exemple, dans les gratins (111 kcal à partir de 100 g de patate utilisé et ce n'est RIEN comparé aux apports caloriques des pommes dauphines et rissolées... je m'en remet pas !).

http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/45b32181.gif

Ingrédients pour deux personnes :

- 2 belles pommes de terre

- quelques branches de romarin (soit une cuillère à soupe de romarin séché)

- 1 oeuf

- chapelure ou pain rassis

- un peu d'huile pour la cuisson

Ustensiles :

- emporte-pièces pour façonner correctement vos galettes


Peler les pommes de terre. Au mixer ou à l'aide d'une râpe si vous êtes patient, tailler-les grossièrement.

Préchauffer le four à 200°.

Dans un saladier, mélanger pommes de terre, chapelure (ou pain rassis réduit en miettes) avec l'oeuf. Saler, poivrer.

Ajouter le romarin. Mélanger bien en y plongeant les mains. Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle. Remplir les emporte-pièces de garniture et faite dorer préalablement vos galettes pendant plusieurs minutes.

Ensuite, dans un plat qui va au four, retirer les emporte-pièces en prenant soin de ne pas casser vos galettes que vous déposerez dans le plat pour enfourner 20 à 25 minutes suivant l'épaisseur de vos galettes.

http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/45b32181.gif

L'avantage de cette préparation c'est que vous pouvez la congeler. Vous apprécierez de trouver vos galettes dans le congélo un soir où vous séchez totalement pour le dîner...

En accompagnement, une poêlée vite fait bien fait de champignon et de la salade verte.

 

Publié dans Légumes

Commenter cet article

Eva 22/05/2010 19:29


Belle recette et superbe info encore une fois!! Merci pour cet article et tu as raison on a souvent tendance à oublier la pomme de terre pour varier les féculents.
Bon week end.
Bises


Phoen 22/05/2010 16:35


Merci bien :-) Simplette comme recette, c'est ça qui est bon !
Bon week-end à toutes ^^


patybio 22/05/2010 14:08


Bonjour,
Tout d 'abord un grand merci pour ta visite et tes gentils commentaires.
Je suis contente que tu es ressentie les choses sur mon blog de façon naturelles...C est le but de partager un peu de ma passion
Super ta recette du jour
Au plaisir d 'echanger
bisous paty


blandine 22/05/2010 12:56


c'est super bon!!!! gros kiss
bon week end